Faut-il obligatoirement retirer les dents de sagesse ?

 

 

Faut-il obligatoirement retirer les dents de sagesse ?

 

Les dents de sagesse

La nature fait-elle bien son œuvre ? Elle a pourvu la majorité d’entre nous de dents de sagesse sans prendre en compte la place nécessaire pour qu’elles évoluent normalement. En effet, les dents de sagesses portent mal leur appellation car elles s’efforcent de pousser alors qu’aucune place ne peut les accueillir. A force de mastiquer, de couper et de déchirer, les dents ne se reposent pas. Les incisives, molaires et canines nous permettent de nous alimenter normalement. En effet, chaque personne possède deux incisives au centre et deux autres latérales, deux canines et quatre prémolaires symétriquement disposées. Malheureusement pour certaines personnes, cette arcade dentaire est complétée par des dents de sagesse qui commencent généralement à pousser durant l’enfance.

Plusieurs raisons d’extraire les dents de sagesse

Dans certains cas, il n’y a pas de problèmes vu que les dents de sagesse restent à leur place, au niveau de l’os. Mais il arrive à un moment donné que ces dents aient tendance à s’infecter ou à se manifester, provoquant ainsi des dommages au niveau des autres dents. Dans ce cas, une opération d’enlèvement est envisageable soit à titre de prévention, soit lorsqu’un problème se pose. Pour les professionnels dentaires les plus aguerris, plusieurs raisons font de cette opération un impératif. Premièrement, il n’existe pas de place prévue dans la dentition pour les dents de sagesse et un traitement orthodontique serait pour l’extraction de ces dents si jamais ils se manifestent. Ensuite, l’enlèvement des dents de sagesse permet de prévenir contre les accidents dentaires. Etant donné qu’elles poussent entre les autres dents, les dents de sagesse ont tendance à causer de graves soucis lors de leur évolution. En effet, elles causent la plupart du temps du temps des déplacements dentaires et même des infections.

 

médecine
Bonnes adresses | Contacts | Tous droits réservés
© 2010